Loading...
03Jan

Le marché de l’or et son langage

Lorsqu’on souhaite acheter de l’or, certains termes reviennent de manière récurrente sans pour autant savoir réellement de quoi nous sommes en train de parler. N’ayez crainte, c’est arrivé à tous les potentiels acheteurs néophytes. Nous allons essayer d’identifier et de mieux définir ces termes au sein même de cet article !

LBMA : il s’agit de la « London Bullion Market Association », la référence mondiale sur le marché de l’or physique. Cette association londonienne reconnue de tous les acteurs est celle qui fixe les cours dits « LBMA » mais qui certifie aussi les raffineries délivrant de l’or correspondant à tous les critères de l’or d’investissement. Vous pouvez suivre ce lien pour voir quelles sont les raffineries accréditées « LBMA » : http://www.lbma.org.uk/refiners-gold-current

Once Troy : il s’agit en réalité de l’unité de poids de référence pour l’or et l’argent d’investissement. Ce standard est utilisé aujourd’hui comme unité de mesure pour la cotation de l’or au niveau international. Une Once Troy correspond donc à 31,10 grammes d’or tandis qu’un lingot de 1 kilo représente 32,15 Onces.

Or papier vs. Or physique : l’Or papier est vendu comme une promesse et se présente sous la forme d’un certificat, d’un ETF ou même issu par une banque. Dans de nombreux cas, les acteurs n’ont pas la contrepartie en or de votre investissement, le pire est donc à craindre en cas de défaillance du cocontractant. A l’inverse, l’Or Physique est tangible. Certes il engendre des coûts de transport et/ou de stockage mais assure votre investissement.

Or d’investissement : il peut s’agir de barres, lingots ou plaquettes d’or dont la pureté est supérieure ou égale à 995/1000ème. Son poids doit aussi être accepté sur les marchés, nous incluons donc les lingots allant de 1 gramme à 12 kilos. L’or d’investissement assure donc une grande liquidité à son propriétaire puisqu’il est reconnu par tous les acteurs du marché de l’or, il est donc revendable aisément au cours LBMA du jour de la cession.

Carat : correspond  à l’unité de pureté, cette dernière est comprise entre 1 et 24. De l’or 24 carats signifie que votre or est pur à hauteur minimum de 999/1000ème. L’or d’investissement est principalement du 24 carats en somme.

Bullion : l’équivalent français de « lingot », ce mot est très fréquemment repris et principalement la « London BULLION Market Association ». Le Bullion est assimilé à de l’or d’investissement sous forme de lingots.

Good Delivery : initialement réservé aux lingots de bourse (de l’ordre de 12 kilos), cela correspond aux barres, lingots et plaquettes d’or soumises à des essais et dont la pureté est certifiée à minimum 99,5% d’or pur. Seules les raffineries accréditées LBMA bénéficient du statut Good Delivery, le poinçon de l’essayeur sur le lingot faisant foi.

Certificat : très important lorsque vous achetez de l’or physique ! Assurez-vous de recevoir avec votre or un certificat de pureté, mais pas seulement.
Pour qu’un lingot soit certifié, assurez-vous de voir apparaître sur le lingot les éléments suivants :
– le numéro de série
– le tampon d’essai de la raffinerie
– la pureté indiquée expressément sur le lingot
– le poids du lingot en question
Ces éléments seront sans nul doute mentionnés de nouveau sur le certificat associé au lingot. A défaut de certificat, assurez-vous que les éléments ci-dessus soient bien mentionnés sur le lingot et assurez-vous de la traçabilité de l’or que vous êtes en train d’acquérir.

Cours Spot vs. Cours LBMA : Le cours spot correspond au cours du marché boursier, si il est constitué par la loi de l’offre et de la demande il correspond à la valeur de l’or pour une livraison « spot » : soit deux jours après le passage de l’ordre. Pour le cours LBMA, fréquemment appelé « Fixing de Londres », il correspond à la valeur donnée deux fois par jour (à 10h30 et 15h, heure de Londres). Le cours est consultable directement sur le site de la LBMA et est la référence en la matière. Pour plus d’informations ou simplement pour consulter le cours du jour : http://www.lbma.org.uk/home

Avec ces précisions, vous êtes dorénavant un professionnel aguerri du marché de l’or et pouvez commencer à investir en toute tranquilité.

02Jan

Investir dans l’or, quid de l’acheteur

Lorsqu’on a fait le tour des produits d’investissement, que nous ne sommes que moyennement satisfaits des rendements face aux risques pris ou que l’inflation pèse fortement sur l’investissement immobilier, les investisseurs ont tendance à s’orienter vers l’or, en qualité de pur produit d’investissement.

Il nous suffit donc de se rendre sur Google et de taper tout simplement « achat or ». Facile ? Pas tant que cela, une multitude d’acteurs vont apparaître, des reconnus, des moins connus et des acteurs parfois « borderline ».
En somme, acheter de l’or oui mais pas de n’importe quelle manière et surtout pas à n’importe quel prix.

Premier point : vérifiez bien l’identification de la société qui détient le site internet sur lequel vous vous apprêtez à acheter de l’or. Une société basée dans un pays exotique peut être synonyme de casse-tête pour récupérer son or ou encore avoir la certitude que vous payez pour une prestation qui sera effectuée. Nous vous conseillons de privilégier les pays plus « traditionnels » à savoir la France ou la Suisse.

Deuxième point : la MARGE. Si l’or n’est plus réservé qu’à une élite et devient un produit d’investissement adapté à chaque ménage avec des lingots allant de 0,5 grammes à 12 kilos, il convient de calculer la marge réalisée par le vendeur. Nous devons bien convenir du fait que plus le lingot est petit, plus le « premium » associé (autre terme employé dans le secteur pour parler de marge, pour plus d’informations sur le jargon suivez ce lien : http://www.placementor.fr/le-marche-de-lor-et-son-langage/) sera important, tout est question de proportions.
Pour un lingot de 1 gramme, vous pouvez compter entre 20 et 40% de marge, cela n’est pas choquant.
En revanche, méfiance sur les lingots de 1 kilo, une marge supérieure à 10% est synonyme de « je passe mon chemin », sur un lingot d’un tel grammage les marges réalisées par les acteurs sérieux ne dépasse généralement pas 5%.

 Previous  All works Next